La Motte-Tilly

Catégorie(s):
Présentation

Au tout début du XVIIIème siècle, sur ces terres, en bordure de rivière (visible tout en haut de la photo), se dressait un château féodal datant du XIVème siècle.

En mauvais état, la forteresse fut rasée.

A partir de 1754, les frères Terray (dont le plus célèbre, l’abbé Joseph Marie Terray, deviendra un peu plus tard le contrôleur général des finances de Louis XV – 1769) décident d’édifier un nouveau château, en utilisant une partie des matériaux de l’ancien château. C’est l’architecte François-Nicolas Lancret qui est chargé des travaux.

Ce château a pour vocation de devenir une maison de campagne et de chasse.

Si la façade principale n’a pas/peu évoluée depuis cette époque, les communs ont eu été rasés au début du XIXème siècle.

A la même période (1814), le château est occupé par les troupes cosaques (un groupe en majorité slaves d’Europe orientale autrefois à l’Empire ottoman). Ils utilisent alors les parquets « à la Versailles » comme combustible ! Nous sommes en pleine « Campagne de France », période durant laquelle Napoléon Ier tente d’éviter/d’arrêter l’invasion de la France et de conserver son trône. L’empereur abdiquera le 6 avril 1814 et partira en exil sur l’île d’Elbe.

Au début du XXe siècle, un grand projet de restauration voit le jour, avec notamment la renaissance des jardins à la française disparus depuis 1784.

Si le château fut épargné durant la Première Guerre Mondiale, ce ne fut pas le cas pour la Seconde: les troupes allemandes envahirent les lieux dès le début de l’occupation, puis l’armée américaine ensuite. Aucun vol constaté, les objets de valeur ayant été disséminés dans le voisinage et récupérés ensuite.

Après être passé entre les mains des comtes de Narcillac et de Rohan-Chabot, la marquise de Maillé, dernière propriétaire du château, lègue le château à ce qui deviendra plus tard le Centre des Monuments Nationaux.

Le château de la Motte-Tilly, situé dans l’Aube, sur la rive gauche de la Seine, à moins de 7 kilomètres au sud-ouest de Nogent-sur-Seine, est aujourd’hui ouvert au public.

Informations de contact
Evaluation générale
0.00