Milandes

TOP 100
Présentation

C’est à la fin du XVème siècle (1489) qu’est construit le château des Milandes par les Seigneurs de Caumont (puis Ducs de la Force) qui en font leur résidence principale.

Le château est totalement abandonné suite à la Révolution et ce n’est qu’au début du XXème siècle qu’il reprend vit sous l’impulsion d’un riche industriel dénommé Charles-Auguste Delbret-Claverie (il a fait fortune en vendant des corsets orthopédiques) qui décide de le restaurer.

De nouveaux éléments de style néo-gothique et néo-Renaissance sont alors ajoutés (tours, logis, balcons, balustrades agrémentées de sculptures allégoriques) et un jardin à la française est créé en 1908. L’ensemble est complété par un chai et une ferme.

Suite au décès de Delbret-Claverie au début de la 1ère guerre mondiale, sa veuve vend le château à un particulier.

Une erreur du service du cadastre va alors exclure la chapelle du XVème siècle du domaine, qui va être classée bien vacant et sans maître par l’administration fiscale.

Ce n’est qu’en 2018 qu’elle sera réintégrée au domaine du château, dont elle est une dépendance depuis son édification.

A partir de 1937 c’est la célèbre artiste Joséphine Baker qui va y habiter (elle l’achètera 10 ans après avoir commencé a le louer).

C’est à cette époque que les installations sont modernisées (eau courante, électricité et système de chauffage central). Elle développe alors un complexe touristique novateur, baptisé « Village du Monde », vivant dans le domaine avec ses douze enfants adoptés de neuf nationalités différentes!

Dans les années 60, Jospéhine Baker rencontre des problèmes financiers qui la poussent à vendre le domaine aux enchères. Brigitte Bardot tenta de mobiliser les français pour empêcher cette vente et permettre à la chanteuse de conserver le domaine. Sans succès.

Gilbert Trigano (fondateur du Club Med) lui propose de reprendre l’exploitation du complexe touristique en lui laissant l’usufruit du château. Une offre qui semble avantageuse mais qu’elle refuse… Le domaine sera finalement vendu pour un cinquième de sa valeur en 1968….

Faisant jouer la loi française elle obtient néanmoins un sursis qui lui permet de rester sur place jusqu’au 15 mars 1969.

Malheureusement, au retour d’une tournée, elle découvre que le nouveau propriétaire s’est installé! Elle s’y oppose et investit seule la cuisine dans laquelle elle se barricade, ses enfants étant confiés à sa sœur et placés dans des établissements scolaires parisiens.

Les employés du nouveau propriétaire vont alors profiter d’une sortie de la chanteuse (ravitaillement en eau), pour refermer la porte derrière elle. Elle passe sur les marches du perron et doit être transportée à l’hôpital le lendemain; cet événement tourne en sa faveur, qui obtient finalement une autorisation judiciaire de réintégration dans la cuisine !

Depuis Josephine Baker, plusieurs propriétaires se sont succédés, laissant une trace de la chanteuse à travers une exposition qui est en place depuis près de 20 ans.

Le Château des Milandes, qui possède depuis 2013 le label “Maison des Illustres” (dont l’objectif est de faire connaître des lieux ouverts au public, anciennes demeures de personnalités qui ont influencé l’Histoire), est aujourd’hui l’une des principales attractions touristiques de Dordogne.

Il intègre notre TOP 100 pour son architecture, ses jardins (label Jardin Remarquable) et son histoire récente assez rocambolesque.

Informations de contact
Evaluation générale
0.00