Vizille

TOP 100
Présentation

Le château de Vizille, autrement appelé Lesdiguières, a une histoire singulière puisque c’est ici qu’est née la Révolution Française:

À la suite de la “Journée des Tuiles” (émeute survenue le 7 juin 1788 au cours de laquelle les insurgés ont affronté les forces de l’ordre à coup de tuiles), ce château a été le lieu de la réunion des états généraux du Dauphiné qui allait engendrer – parmi d’autres événements – la Révolution française.

Le propriétaire de l’époque, Claude Perier (un riche industriel de la région), accepte de recevoir dans la salle du jeu de paume du vieux château, l’assemblée des trois ordres de la province (réunion des états généraux du Dauphiné), interdite de réunion à Grenoble par le lieutenant-général du Dauphiné, maréchal de Vaux.

Des notables de la région de Grenoble, de Gap et de Valence, bourgeois et juristes, 50 prêtres, 165 nobles et 276 représentants du tiers état se sont réunis sans autorisation royale, avec à leur tête deux avocats (Jean-Joseph Mounier et Antoine Barnave). Cette assemblée lance un appel à la nation tout entière pour définir un nouvel ordre politique. C’est le prélude de la Révolution Française…


Construit au début du XVIIème siècle par François de Bonne, duc de Lesdiguières, gouverneur du Dauphiné, compagnon d’armes d’Henri IV et dernier connétable de France, le château de Vizille accueillera au cours du XXème siècle 5 présidents: Gaston Doumergue, Albert Lebrun, Vincent Auriol, René Coty. Le Général de Gaulle y passa également une nuit.

Il abrite aujourd’hui le Musée de la Révolution Française, où l’on peut notamment y découvrir un tableau du peintre Alexandre Lebelle, représentant “l’Assemblée de Vizille” (voir photo).

Informations de contact
Evaluation générale
0.00
Châteaux à proximité...