Bussy-Rabutin

TOP 100
Présentation

Pas très loin du château de Tanlay (qui fait également partie de notre TOP 100), se trouve le château de Bussy-Rabutin, géré et animé par le Centre des Monuments Nationaux.

Ce château de style Renaissance a été initialement construit au XIIème et XIVème puis remanié au XVIème et XVIIème siècles.

Parmi les nombreux propriétaires qui se sont succédé au cours de sa longue histoire, le plus célèbre est sans aucun doute le comte de Bussy, Roger de Bussy-Rabutin (1618-1693), général des armées royales du roi Louis XIV, courtisan de la cour de France, libertin et membre de l’Académie française.

En 1659, le comte prend part à une orgie dans son château de Roissy, où il médit scandaleusement sur les mœurs de la cour, sur le roi et sur la famille royale. Il sera condamné quelques mois plus tard à un premier exil de la Cour de France par le jeune roi Louis XIV. Direction le château familial bourguignon pour le comte!

Un an plus tard, il écrit – sans vouloir le publier – un pamphlet satirique intitulé: « Histoire amoureuse des Gaules ». Il y raconte les frasques de certaines personnes de la cour ainsi que la liaison entre le jeune Louis XIV et la nièce du Premier Ministre (Mazarin): Marie Mancini.

Il tourne cette histoire en ridicule pour amuser sa maîtresse (la marquise de la Baume) et quelques-uns de ses amis. La marquise décide alors de copier secrètement l’œuvre et la diffusera quelques années plus tard (1665) en Belgique (Liège), à l’insu du comte.

C’est le début d’un grand scandale qui va secouer la Cour, obligeant le jeune roi à faire arrêter le comte de Bussy l’année suivante. Il le destitue de toutes ses charges et le fait enfermer plus d’un an à la Bastille (alors qu’il vient juste d’être élu à l’Académie française) avant de le faire exiler et disgracier à vie -pour la seconde fois – dans son château de Bourgogne.

Il va alors passer les 17 dernières années de sa vie à décorer son château de plus de 500 portraits peints et commentés, des membres les plus importants de la cour de France qu’il a côtoyés et qui lui manquent, et de nombreux portraits des dames qu’il a aimées au cours de sa vie…

En 1683, le souverain lui pardonne enfin en l’autorisant à assister à son lever (un des moments les plus enviés de la vie de la cour).

Au XIXème c’est le comte Jean-Baptiste-César de Sarcus qui achète le château et le fait classer Monument Historique (1862). Il entreprend sa restauration en préservant l’œuvre intégrale de Roger de Rabutin.

En 1929, le château est acheté par l’État.

Au delà de son histoire, de son architecture et de son illustre propriétaire, le château de Bussy-Rabutin vaut aussi et surtout le détour pour ses intérieurs, qui permettent de contempler l’oeuvre intégrale du truculent et audacieux comte de Bussy,

A noter également que les jardins à la française sont attribués au très prolifique André Le Nôtre.

Informations de contact
Mots clés associés
Evaluation générale
0.00
Châteaux à proximité...