Drachenburg (Allemagne)

Construit en un temps record entre 1882 et 1884, dans un courant artistique appelé historicisme (puisant sa source dans le passé), ce château allemand devait servir d’habitation privée à son propriétaire, un trader et financier parisien nommé Stephan von Sarter (devenu par la suite baron).

Ce ne fut jamais le cas: le spéculateur en bourse et collaborateur de Ferdinand de Lesseps (qui fit construire le Canal de Suez) vivra finalement à Paris jusqu’à sa mort en 1902.

À partir de 1942, le château sert à former les futurs dirigeants nazis de la région de Köln-Aachen. Cette école porte alors le nom d’Adolf Hitler.

Après la guerre, laissé vide pendant plusieurs années, pillé et vandalisé, … le gouvernement affiche son intention de le démolir pour le remplacer par un immeuble de bureaux modernes.

C’est une mobilisation citoyenne, appuyée par quelques politiciens et l’engagement sans faille de l’historien Theo Hardenberg, qui va sauver le château.

Quelques années plus tard, en 1971, l’entrepreneur Paul Spinat le rachète avec la ferme intention de le restaurer. Il y investit plusieurs millions (de Marks) et deux années plus tard l’ouvre au public.

Passionné de culture et d’art, le nouveau propriétaire fait revivre le bâtiment à travers une décoration éclectique et diverses animations. On note par exemple la venue d’Andy Warhol qui peindra l’une des façades (tableau vendu aux enchères en 2014 par Sotheby’s New York – estimation: 240-280.000 dollars).

Parmi les événements ayant forgé la légende du château et de son propriétaire: les concerts d’orgue que Paul Spinat donnait régulièrement devant une salle émerveillée par tant de talent. Jusqu’à la découverte à sa mort que l’orgue était en fait inutilisable. Ce qui n’était pas le cas du magnétophone qui diffusait les mélodies à sa place !

Le château de Drachenburg, situé à Königswinter (moins de 20 kilomètres de Bonn) est – en temps normal – ouvert à la visite.

Articles liés

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
N'hésitez pas à laisser un commentaire:)x
()
x